ONA, OFATMA, APN, CAS enrichissent seulement une élite en Haiti

ONA, OFATMA, APN, CAS, pa pou pèp ayisyen depi kèk tan. Se byen manman ak papa yon pil bizismann salòp ak yon banm direktè medya kòwonpi epi san koutya te mouri kite pou yo.

Surveiller les voleurs de rue aujourd’hui est une opération nulle.

Ils opèrent en plein jour, ils contrôlent les point-fixes de la PNH, ils font affaires avec les plus puissants politiciens du pays, ils se pavanent avec les plus belles filles des plus riches hommes d’affaires; ils foulent les espaces où fréquentent les plus influents diplomates. Ces voleurs contrôlent le grand monde de ce pays.

Là, vous vous dites plus d’espoir. Non. Ils viennent de connaitre un revers avec l’arrêté présidentiel rétablissant la gourde comme seule et unique monnaie de transaction commerciale à l’intérieur du pays. Donc, en réclamant le reçu ou la facture après un achat c’est comme un caillou qu’on laisse tomber dans les bottes de ces gens. Tant qu’il y aura de factures surchargées autant l’on finira par démanteler ce système qui nous égorge.

Ne croyez plus dans l’ONA, l’APN, la CAS ou l’OFATMA! Ces institutions sont investies par des truands, des braqueurs en costumes venant directement du parlement, du secteur privé des affaires, des médias et aussi de certains courants politiques. Elles ont failli à leur mission donc, elles stabilisent la corruption dans le pays. Dites-vous bien pourquoi un Sénateur, un Député ou un Homme d’affaire voudra toujours contrôler ces institutions publiques?

Ces voleurs qui vous tuent, vous subtilisent les quelques gourdes que vous venez de prendre en banque sont les ingrédients qui maquillent les vols mirobolants que des Sénateurs, Députés, des directeurs de grands médias de la capitale, des officiels commettent dans ces institutions. Ils vous alimentent de ces petits voleurs de rue juste pour vous détourner l’œil sur leur forfait.

Pourquoi ONA est si bon pour des hommes d’affaires dont leur nom fera l’objet d’un article dans les prochains jours que les petits marchands du Marché en fer qu’on donne vingt mille gourdes et eux des millions de gourdes?

Pourquoi ONA est si bon pour des sénateurs et députés en lieu et place des salariés du secteur privé qui cotisent régulièrement?

Quand est-ce qu’il y aura production nationale quand le Directeur Général de la Douane est imposé par un homme d’affaire proche de la plus grande station de radio de la Capitale?

Ces institutions qui devaient amener l’apaisement social sont prises en otage par des plus grands hommes d’affaires de ce pays et, ils sont protégés par le plus grand et plus puissant média du pays. Aucun progrès social, économique n’est possible dans aucun secteur du pays tant que ces Barons continuent d’exercer leur pouvoir sur ces institutions sans s’inquiéter, bien sûr.

Ces hommes dit d’affaires mais en réalité des sangsues qui nous sucent le sang contrôlent les avenues du pouvoir et nous menacent, non seulement l’existence mais, avec leurs armes aussi. Ils disent prêts à tuer, kidnapper, violer nos femmes et enfants si nous disons un seul mot sur leur forfait; comme s’ils habitaient le ciel, eux. Tout se jouera ici, sur la terre. Cité Soleil, Grand Ravine, Débrosse, la Fossette, etc. Ils les ont créés pour nous faire peur mais, le jour viendra où ces poches de criminels changeront de camp pour l’ultime combat. La guerre de Troie aura bien lieue. Je l’assume !

On n’est pas dupe dans ce pays. On nous menace, on nous tue mais, on sait des choses et on les dit quand c’est nécessaire. Je signe cet article en pleure, je connais mon salaire pour cela.

jyvenert@yahoo.fr